Thia BrownSugar (Hôtesse & blogueuse) – “Nous sommes plus à l’aise quand nous sommes entre nous, sans le regard paternaliste de ces messieurs”

Hôtesse de l’air, blogueuse, youtubeuse, organisatrice d’évènements, notre QUEENSPIRATION du jour a plusieurs vies dans une vie et ça lui réussit plutôt bien. Cynthia, connu sous le nom de Thia Brown Sugar sur la toile, nous a accordé une interview et nous en dit plus sur son joli parcours.

 

 

RTM | Bonjour Thia, avant de commencer peux-tu te présenter pour nos lectrices/lecteurs ?

Thia | Bonjour, je m’appelle Cynthia. J’ai eu 1000 vies avant aujourd’hui: vendeuse, barmaid, animatrice radio, télé, modèle. Aujourd’hui, je suis hôtesse de l’air, blogueuse et youtubeuse.

RTM | Tu es hôtesse de l’air depuis quelques années. Qu’est-ce qui t’a motivé à t’orienter vers cette voie ?

Thia| Je suis hôtesse depuis 10 ans. Honnêtement, je suis arrivée là par hasard. A l’époque, j’étais au chômage et ma compagnie actuelle proposait des contrat pro. J’ai sauté sur l’occasion.

RTM | Les 3 destinations qui t’ont le plus marqué ?

Thia | Cuba, définitivement! J’ai aimé la population, la culture, l’architecture, la musique, la bonne humeur des cubains… Ensuite, New-York, une ville ou tout est permis, qui va à 100 à l’heure. Et pour terminer, je dirais Tokyo. Cette ville est démente! La nourriture est excellente, les gens sont incroyablement gentils, la modernité se marie à l’ancien, la mode.

 

 

RTM | Depuis 1 an, tu t’es également lancé dans le blogging via ton blog thiabrownsugar.com et ta chaîne Youtube. Qu’est-ce qui t’a orienté vers le blogging ?

Thia | J’ai vécu aux Etats-Unis, à San-Francisco et à l’époque, je me suis dis que ce serais sympa de raconter ce que je vivais sur Facebook, sous forme de journal. Des gens ont aimé et j’ai été remarqué par le magazine Créola. La plate-forme souhaitait créer un blog et j’ai des le début fais partie de l’aventure. J’ai aimé l’expérience, mais j’avais envie de parler d’autres choses. Donc en parallèle, j’ai crée mon blog et la chaine youtube était simplement une suite logique.

 

“Quand on est une touche à tout comme moi, il faut s’avoir s’entourer des bonnes personnes.”

 

RTM | Ton métier te permet notamment de faire voyager ta communauté à travers les différentes destinations que tu découvres. Que représente le voyage pour toi ?

Thia | L’évasion, la liberté, le lâcher prise. Ca me permet aussi de découvrir des cultures, d’autres façons de penser, de faire. Voyager, c’est une façon de grandir.

RTM | Il y a un autre voyage que tu proposes à ta communauté. Un voyage d’ordre gustatif, à travers le Rhum. Tu as lancé le concept « Rhum et Talons Aiguilles ». Est-ce que tu peux nous présenter le concept ?

Thia | Je suis originaire de la Martinique, où le rhum est une institution. J’ai toujours aimé en boire. Avec l’âge, ma façon de consommer a changer. J’ai pris le temps de l’apprécier, de l’apprendre, comme un bon vin. Et j’ai remarqué que beaucoup de femmes aux Antilles, n’en buvaient pas ou n’en parlaient pas quand elles étaient entourées d’hommes. J’ai voulu créer un moment de détente, où nous pourrions parler rhum, femmes, évolution, etc…

RTM | Qu’est-ce qui t’a poussé à vouloir créer cet événement dédié aux femmes ?

Thia | Nous sommes plus à l’aise quand nous sommes entre nous, sans le regard paternaliste de ces messieurs. J’avais envie que l’on kiff sans jugement, sans regard inquisiteur.

RTM | D’où te vient cette passion pour le bon rhum ?

Thia | De mon île, nous avons la chance d’avoir la seul rhum AOC du monde et j’en suis très fière. C’est un produit d’exception, j’aimerais qu’on le reconnaisse comme tel.

 

 

RTM | Comment on gère toutes ces activités lorsque l’on est une seule personne ?

Thia | On a un agenda! Non sérieusement, il faut énormément d’organisation, mais j’ai la chance d’être bien entourée et je ne travaille pas seule. Quand on est une touche à tout comme moi, il faut s’avoir s’entourer des bonnes personnes. Mon chéri m’aide énormément.

RTM | Peux-tu nous citer 3 femmes qui t’ont inspiré en grandissant ?

Thia | Ma mère, une grande dame qui n’a jamais baissé la tête. J’ai un égo assez fort et c’est grâce à elle. Ma marraine qui m’a appris à préférer la qualité à la quantité et à suivre mes rêves. Elle m’a enseigné que rien n’était assez grand pour que ce soit impossible. Et pour terminer Oprah Winfrey: L’endroit d’où tu viens ne défini pas celle que tu es ni celle que tu seras.

RTM | Dans un de tes articles « Etre une femme », tu parles de la difficulté à se définir en tant que femme dans notre société actuelle. Où en es-tu dans ce cheminement ?

Thia | Malheureusement l’actualité confirme cet article. Ce weekend se tenait une manifestation en France de millier de femmes, contre les violences faites aux femmes. Il y a quelques semaines de ça, une avocate montrait le string d’une femme dans un tribunal pour justifier sa tenue censée être « indécente ». Cette femme avait été violée. Emma, une blogeuse était « lapidée » sur les réseaux sociaux parce qu’elle avait mis en lumière la charge mentale dont souffraient les femmes. Les choses avancent notamment avec le mouvement #metoo mais pas assez vite et pas de manières significatives à mon sens. Mais ne baissons pas les bras. Il y a une prise de conscience, notamment grâce a des livres comme « nous sommes tous des féministes » de Chimamanda Ngozi Adichie, qui nous explique que l’une des solutions est d’abord l’éducation de nos enfants. Beaucoup d’autres mouvements font avancer les choses, je reste positive.

 

 

RTM | As-tu une routine Self Care pour les moments de surmenage à nous partager ?

Thia | J’aime être seule, me retrouver avec moi-même. Je suis constamment entourée et des fois j’ai besoin de ces moments de solitudes pour souffler un peu.

RTM | Qu’est-ce que tu nous réserves de beau pour 2019 ?

Thia | Je travaille sur de nouvelles rencontres Rhum et Talons Aiguilles. Encore des articles et des vidéos et j’espère de nouvelles collaborations.

RTM | Qu’est ce qui fait de Thia, une Reine Des Temps Modernes ?

Thia | Mon opiniâtreté, mon besoin de m’assumer pleinement, ma foi en la bonté de l’Homme et puis le fait d’être un femme 2.0

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.