Attention, vous risquez de terminer la lecture de cet interview avec le smile aux lèvres :). Notre QUEENSPIRATION de la semaine pétille par sa bonne humeur mais surtout par son ou plutôt ses talents. Dénommée Shylee Bendovaa sur la toile, cette jeune artiste est à la fois danseuse et chanteuse. Une femme inspirante que nous avons le plaisir de vous faire découvrir aujourd’hui.

 

 

RTM | Bonjour Shylee, peux-tu te présenter à la RTMsphère  ? 

 

Shylee | Hello, je suis Shylee Bendovaa. J’ai 28 ans et je suis artiste chanteuse et danseuse.

 

RTM | Peux-tu revenir sur ton parcours ? 

 

Shylee | Alors difficile à évoquer car mon parcours n’est pas spécifiquement singulier ou linéaire mais je suppose que tu fais référence à mon parcours artistique. La danse ça a été plutôt naturel, j’ai commencé assez tôt (11/12ans). Je n’ai pas fait d’école de danse car c’était vraiment un loisir, et puis c’est devenu plus sérieux vers 15/16 ans quand on m’a proposé des prestations diverses (clip, scènes).
Au niveau de la musique j’ai toujours aimé chanter sans jamais imaginer pouvoir en faire un métier. J’ai fait les choeurs pour plusieurs artistes dont le groupe Rocky et Kiddy Smile pour qui c’est toujours d’actualité. Les voies artistiques ne sont que très rarement considérées comme de vrais métiers, c’était assez dur de me projeter à ce niveau.
Sinon au delà de tout cela, j’ai un Master en RH spécialité Droit du travail et j’ai travaillé également pour des multinationales et grands groupes français dans ce domaine là.

 

RTM | Danseuse, chanteuse… Quel a été ton premier amour ?

 

Shylee | Sans hésiter la danse, au niveau de l’expression de cet art, tout a été plus facile et logique comparé à la musique.

 

Black girls Magic

🚨🚨 🚨🚨👑Black girls Magic 👑🚨🚨 🚨🚨When beautiful black girls are feeling themselves in the streets of Paris. Song – Dancers – Concept😍😍😍😍😍😍vous m'avez fait kiffé en tout cas merci pour votre confiance Shylee Laura Bendovaa💙Maylee May❤️Lestyi Dance💚vous déchirez de ouf !!!! 💣💣💣#blackgirlmagic#black#girl#girlpower#dancehall

Publiée par Cedric Azerot sur Dimanche 15 juillet 2018

 

RTM | Pourquoi t’être tournée spécifiquement vers le dancehall ?

 

Shylee | J’ai grandi en Martinique, je suis donc antillaise et il y avait forcément chez moi une familiarité avec l’univers des musiques caribéennes dès le plus jeune âge. Ensuite, en grandissant j’ai toujours trouvé que le dancehall était une danse où, malgré les apparences, les femmes avaient une certaine puissance, un rôle très important. Elles s’affirmaient de bien des manières et étaient hyper respectées pour leurs performances.

 

RTM | Tu fais également partie de la House of la Durée. Qu’est-ce qui t’a motivé à intégrer une house ? 

 

Shylee | Ah on passe au voguing !  Il faut savoir que j’ai été présente dès la naissance de la scène voguing à Paris, c’est une culture que je trouve puissante et symbolique d’une forme d’intersectionnalité car créé et portée par des personnes LGBTQ+ de couleur.
Au delà d’intégrer la House of Ladurée, j’ai également contribué à mon niveau à son bon développement car la mother (personne à la tête de la house) n’est autre qu’un ami de longue date. Il me semblait nécessaire de l’aider à développer un espace safe et libre d’expression pour les personnes LGBTQ+ avant tout.

 

RTM | En te suivant sur tes réseaux sociaux, on constate tout naturellement tes engagements (LGBTQ, racisme etc)…

 

Shylee | Effectivement, je parle beaucoup des luttes contre les discriminations aussi diverses soient elles donc LGBTQ+, racisme, sexisme et bien d’autres. Il est nécessaire d’en parler et surtout de se sentir concernée même quand on ne fait pas partie de la minorité discriminée car le mécanisme d’oppression est le même quelque soit la discrimination concernée. On peut tous se retrouver être l’oppresseur de quelqu’un ou bien à l’inverse l’oppressé. La communication et l’éveil sont deux axes très importants selon moi.

 

 

RTM | On t’a d’ailleurs récemment vu aux côtés du chanteur Kiddy Smile lors de sa performance à l’Elysée. Qu’est-ce que ce concert représentait ? 

 

Shylee | Alors ce n’était pas un concert mais un dj set. J’étais présente effectivement mais pas dans la performance. Juste en tant que soutien.
Sinon cette action a été un moyen de rendre visible des minorités. Kiddy, en arborant son tee shirt qui comportait l’inscription «  Fils d’immigré noir et PÉDÉ » et en s’entourant de personnes LGBTQ+ de couleur comme performers a fait passer un grand message au sein de cette institution où des sujets importants sont évoqués comme la politique sur l’immigration en France.

 

RTM | Envisages-tu une carrière de chanteuse en solo ? 

 

Shylee | Non, ce n’est pas du tout ce qui m’anime dans la musique. Faire les choeurs c’est très cool pour moi, c’est partager avec l’artiste sans être trop en avant et ce côté là me plait.

 

 

 

RTM | On adore te suivre sur Instagram car tu dégages une véritable confiance en toi. Quel est ton petit secret ?

 

Shylee | Merci beaucoup ! Il n’y a pas réellement un secret universel, le tout est de savoir s’affranchir des codes que la société tente de nous imposer. J’essaye de vivre pour moi sans me soucier du regard ou de l’avis des autres. Je pense que c’est un travail personnel à faire qui ne sera pas forcément le même pour tout le monde. La première étape est de chercher à se connaitre vraiment.

 

RTM | Si tu devais nous citer 3 femmes inspirantes qui t’ont marqué en grandissant, lesquelles seraient-elles ?

 

Shylee | Au delà de ma mère je dirais la chanteuse Foxy Brown, La danseuse Tanisha Scott et L’activiste new yorkaise Marsha P Johnson. Les trois représentent une force, une détermination propre à elles. Ce sont des femmes qui sont encore des exemples pour moi d’ailleurs. Les deux premières sont des personnes à qui je pouvais m’identifier plus jeune artistiquement parlant de par leurs activités respectives et de par le fait qu’elles soient noires darkskinned. Pour la 3ème, je l’ai découverte plus tard et elle m’a surtout inspirée par sa vie et les combats qu’elle a mené avec force. C’était une femme transgenre, une artiste mais aussi activiste qui s’est donnée corps et âme à sa communauté. Les LGBTQ+ lui doivent énormément. Elle a créé un chemin pour beaucoup et c’est aussi puissant qu’inspirant.

 

 

RTM | Quelle est ton actu de la rentrée qu’il ne faut surtout pas manquer ? 

 

Shylee | Je serais à Milan début octobre pour une performance de danse. Ensuite vous me retrouverez sur scène le 25 octobre à la Gaité Lyrique pour le concert de Kiddy Smile à Paris en tant que choriste.
En novembre je vais être formatrice d’un programme de Dancehall «  Special Gyal » à l’initiative de la Danseuse Aya Level.
Le reste ….. SURPRISE on ne va pas tout dire quand même lol !

 

RTM | Une petite routine self-care pour faire face à la déprime ?

 

Shylee | La déprime ne fait pas vraiment partie de mon quotidien … mais je pense qu’il est important de se faire plaisir, s’occuper de soi, prendre soin de soi. Dans ces moments là on doit se mettre en 1ere position et penser à soi.

 

RTM  | Qu’est-ce qui fait de Shylee une Reine Des Temps Modernes ?

 

Shylee | Je ne sais pas comment répondre à cette question, je ne suis pas sure de l’être ne connaissant pas la définition exacte de ce « titre ».
Je suis juste une femme passionnée qui vit de ses envies, qui se sent accomplie et qui a une certaine assurance à présent. Est ce suffisant pour être une reine des temps modernes ?  🙂

 

Inscrivez-vousgratuitement à notre Sweetletter !

Le meilleur de Reines Des Temps Modernes dans votre boîte mail !

Ton inscription a bien été prise en compte ! À très vite dans ta boîte mail !

Pin It on Pinterest

X