Seven seconds, la série à ne pas rater !

Une série à ne pas rater !

C’est la série à ne pas rater sur NETFLIX. A ne pas regarder pendant cette période (prolongée) joyeuse de fêtes de fin d’année car la série plombera certainement l’ambiance !

Par contre, c’est une excellente série qui vous apprendra beaucoup sur les violences policières exercées sur les personnes noires aux Etats-Unis, le fonctionnement de la police et notamment le corporatisme qui y règne.

Rentrons un peu plus dans la description, Seven Seconds est une série courte NETFLIX (1 saison de 10 épisodes, les épisodes durent en moyenne 50 minutes) qui raconte l’histoire d’un jeune garçon noir, Brenton Butler renversé par un policier pourri qui prend la fuite sur les conseils de ses coéquipiers. Le policier laisse le jeune homme gravement blessé qui finit finalement par mourir sur son lit d’hôpital. C’est alors que commence la lutte acharnée des parents pour que justice soit rendue.

Ce que j’ai aimé dans cette série !

  1. Les acteurs qui sont juste géniaux

On retrouve Regina King dans le rôle de Latrice Butler qui est juste une actrice merveilleuse. Son jeu est juste grandiose et je pèse mes mots. Elle arrive à vous faire ressentir les émotions de manière tellement forte. Je ne connaissais pas cette actrice et elle est juste amazing ! Elle est aussi tellement belle ! Le père de Brenton Butler, Isaiah Butler de son vrai nom Russell Hornsby est tout aussi génial ! Il arrive à transmettre une telle émotion. Je ne vais pas citer l’ensemble du casting mais clairement chapeau, bas ils sont tous très bons.

2. Les thématiques abordées

Beaucoup de thématiques sont abordées dans la série.

Evidemment la condition des noirs américains et les violences policières que ces derniers subissent. Sans en dévoiler trop, on comprend à quel point l’entraide est forte dans ces métiers. On arrive également peut-être à mieux décoder les jugements qui sont parfois rendus dans des affaires ou des policiers tuent des jeunes noirs. On comprend mieux les enjeux et comment le système mis en place actionne des mécanismes qui font que les condamnations sont extrêmement difficiles à obtenir. L’homosexualité dans la communauté afro-américaine est également abordée.

3. Le réalisme de la série

Encore une fois sans trop en dévoiler, j’ai adoré le réalisme de la série. Ni trop, ni pas assez. C’est d’ailleurs ce réalisme qui nous fait enrager !

Vous l’aurez compris, je vous conseille cette série, à voir de toute urgence !

Saffi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.