Moi je préfère ou plutôt moi je n’aime pas les noires!

1

Attaquons-nous à un sujet sensible, les préférences.

Je m’explique, j’entends souvent des ami es, des connaissances, des collègues (hommes / femmes confondus) exprimer leurs préférences en terme amoureux et cela est légitime. J’entends certains dire j’aime les blondes, d’autres j’aime les grands, les brunes, les mecs à lunettes. Cependant, je suis particulièrement gênée lorsque j’entends je préfère les blanches, je préfère les maghrébines, je préfère les noirs.

Alors est-ce que préférer telle ou telle couleur de peau est raciste ? Je ne sais pas, je n’ai pas de réponse claire sur la question mais je vous livre ici quelques éléments tirés de ma réflexion sur le sujet.

Souvent, j’entends des personnes affirmer leurs préférences pour justifier leur non-préférence d’une « couleur de peau ». Je m’explique :

Dernièrement, j’ai assisté à une conversation entre ami es :

Une conversation assez banale jusqu’au moment où j’entends l’un des protagonistes dire qu’il n’aime pas les noires, qu’ils préfèrent les blanches.

Préférer les blanches : je n’ai que très rarement entendu ce genre de propos. En fait, lorsque j’entends des personnes dire j’aime les blanches, cela reste très exceptionnel car dans la société dans laquelle j’évolue de base on part du principe que notre interlocuteur aime forcément les blanches/ blancs puisque l’on part du principe que la couleur blanche représente l’universel, la norme, etc etc.

En général quand on dit que l’on préfère telle ou telle couleur de peau, cela sous-entend surtout que l’on aime uniquement cette couleur de peau et pas une autre. Alors vous me direz mais chacun fait ce qu’il veut, chacun ses préférences bien évidemment.

Mais quand j’entends « je préfère les blanches » souvent accompagné d’un « je n’aime pas les noires »j’ai quand même tendance à me demander comment la personne peut aimer l’ensemble des blanches les minces/les grosses/les brunes/les blondes et détester l’ensemble des noires les minces/les grosses/les brunes/les light skins/les dark skins.

Comment est-il possible d’être aussi catégorique, comment peut-on dire je préfère les blanches ou je n’aime pas les noires en faisant comme si tout cela était un groupe homogène. Comme si toutes les noires avaient les mêmes caractéristiques physiques, les mêmes comportements, les mêmes réactions etc, etc. Cela voudrait-il dire que toutes les blanches ont forcément les mêmes traits et les mêmes comportements. Quand j’oppose cet argument aux personnes qui tiennent ce genre de propos la seconde réaction est la suivante : non mais ce n’est pas que physique, il y a aussi les traits de caractère.

Et la plupart du temps on ne me dresse pas le caractère des blanches aimées mais plutôt des noires qui seraient trop ceci ou trop cela je ne rentrerai pas dans les détails.

Sur le même principe pourquoi veut-on encore une fois de plus mettre tout le monde dans le même sac. Pourquoi toutes les noires seraient elles identiques ? Pourquoi on nous enlève systématiquement le droit à notre individualité.

L’objectif de l’article n’est pas de dire que les gens n’ont pas le droit d’avoir telle ou telle préférence grand bien leur fasse. Je pense plutôt aux filles/femmes qui entendent, ont entendu ou entendront peut-être ce genre d’inepties.

Les arguments développés par les gens qui tiennent ce genre de propos ne sont que du flan. Ils ont totalement le droit d’avoir leurs préférences sans se justifier mais sachez que le problème c’est eux. C’est eux qui ont un problème avec la couleur noire et ne veulent pas l’assumer. D’ailleurs la meilleure des réponses quand vous entendez ce genre de discours : je n’aime pas les noires. Répondez : tant mieux pour toutes les noires de l’univers qu’une personne comme toi, qui peut tenir des propos aussi débiles ne m’aime pas !

C’est très grave car entendre ces propos amène parfois les femmes noires à se dévaloriser. Une chose qui me frappe systématiquement c’est quand j’entends une femme noire se demander à propos de son crush si il aime les noirs. WTF je pense que les femmes noires sont les seules femmes au monde à se poser cette question car ce genre de phrase “je préfère ou plutôt je n’aime pas les noires” nous les entendons tellement souvent.

Avoir des préférences n’a rien de criminel mais à partir du moment ou on enlève son individualité aux personnes, ou on attribue des caractéristiques supposées à cause d’une appartenance à une communauté ou à cause d’une couleur de peau pour moi cela est beaucoup plus problématique qu’une simple préférence de fraises ou de pommes.

Saffi

xx

1 COMMENTAIRE

  1. Nous parlions de cela avec mon ami. Il est blanc et attirée par les femmes noires. C’est comme cela, depuis que je le connais il se retourne uniquement sur les femmes noires. Il m’a dit « j’aime leur parfum, j’aime leur peau, j’aime leur trait de visage » et aussi « j’aime leur façon d’éduquer Les enfants ». Pour précision il a un fils métisse et sa nouvelle copine avec qui il va bientôt avoir un enfant est noire. Bien entendu il sait faire la distinction entre une belle femme et une moins jolie à sa manière. Il aime les visages avec des traits légèrement fins, les filles qui s’entretiennent et font bcp de sport (sa copine doit clairement faire du 34) bien que je l’ai deja connu avec des femmes plus rondes et il aime les femmes noires naturelles sans faux ongles, sans rajout, perruques, tissages, maquillage, avec un look simple et pas kardashiantesque. Tu disais dans ton argumentaire qu’il ne faut pas généraliser. Je suis d’accord sur ce point cependant j’aimerais nuancer le discours. J’ai grandi avec des congolaises, des sénégalaises, des camerounaises et des maghrébines qui sont également africaines par définition. Je peux assez souvent les distinguer car chaque peuple a une certaine physionomie (ça je l’explique par le fait qu’auparavant les gens se mariaient avec leur voisinage ou famille éloignée, on rencontrait pas sur internet, on épousait pas un mec d’ailleurs, puis de toute façon il fallait que les parents connaissent en gros sa famille donc génétiquement parlant le promis ou la promise était en quelque sorte un lointain cousin). Je suis d’accord sur ce point, il existe des différences. Mais c’est tout naturel que les blancs ne différencient pas les origines si pour la plupart ils n’ont pas grandi entouré de la population noire. Différencies-tu un français, d’un allemand, d’un anglais ? Probablement oui car tu vis dans une société principalement blanche. Ma grand mère qui est cambodgienne était incapable de faire la différence entre un acteur et un autre. Elle s’énervait devant les films à me dire : « mais c’est le héros ? » et je lui disais « mais non c’est le méchant lui!! ». Pourtant il m’apparaissait clairement que les acteurs étaient aux antipodes. Alors il ne faut pas en vouloir si certains généralisent puisque leur seul contact avec des gens de couleur ce sont les nanas qu’ils croisent dans les transports, au bureau. Naturellement les communautés se mélangent peu car on a tendance à aller vers quelqu’un comme soit, c’est réconfortant, on a grandi dans des cultures similaires. Donc voilà ce qui expliquent pourquoi ils n’ont pas d’attirance pour des femmes qu’ils ne connaissent pas (puis à part les relations charnelles qui se font comme ça sur le net, dans la rue, pour ce qui concernent les rencontres sérieuses elles découlent souvent d’amitiés, de cercles d’amis). Donc les blancs te diront qu’ils ne sont pas attirés partant de leur histoire personnelle en te sous entendant qu’ils ne sont jamais sortis avec et donc que cela doit vouloir dire qu’ils n’ont jamais eu naturellement d’attirance pour elles. Dans le cas de mon ami c’est différent, il a grandi au milieu de la communauté antillaise, il adore y aller, il aime leur culture. Cela joue selon moi dans la balance. Sa meilleure amie est sénégalaise car elle trainait avec son ex elle-même noire mais antillaise, et ceci pour moi joue dans la balance aussi puisqu’il aime les femmes africaines aussi. En revanche je ne lui connais pas d’amies blanches et une fois il est sortie avec une blanche. Bien qu’il m’ait dit qu’il ne l’a trouvait pas sensuelle et très belle, très féminine, il l’aimait bien tout de même mais pas assez pour rester avec. Mais il m’avait déjà dit également qu’il n’était pas très attirée par les blanches. C’est comme ça. Et je connais aucune blanche qui a fait un blog pour parler de l’attitude de ses blancs qui préfèrent les noires, les asiatiques, les maghrébines, les slaves etc LOL. Il faut arrêter un moment de vivre et presque de se complaire dans cette pseudo injustice. Les goûts et les couleurs ne s’expliquent pas! Pour ma part je suis asiatique, mon premier amour était guadeloupéen, mon plus grand amour était un mix arabe-asiatique-européen (oui ça existe) et mon copain actuel est blanc. Évidemment j’ai des préférences comme tout le monde, je n’en ai pas honte, je me retourne sur les méditerranéens, c’est comme cela, je n’y peux rien. J’aime les cheveux bouclés, j’aime les très bruns, j’aime les mates de peau, j’aime les mecs poilus. Je généralise p être tu trouves? A 60% ils ont ses caractéristiques comme je l’explique au début (comme les gens se multipliaient auparavant) alors les blancs je me disais même « non vraiment pas mon truc » jusqu’à ce que je devienne ami avec mon mec actuel, qui me plait dans son ensemble même si… physiquement il est châtain yeux vert (héritage nord italien) et pas mate pour un sou. Ma super copine polonaise aime les hommes noirs et non c’est pas raciste. Yen a qui me dise, y’a pote elle généralise et c’est raciste.. euh.. comment peut on être raciste de ses propres gosses lorsqu’ils sont métisses ? Je trouve ça dingue de raisonner ainsi. C’est pas de sa fautes si elles aiment les mecs les hommes à la peau foncée et aux cheveux très courts (70% de la population noir africaine). Attention, elle ne se retourne pas sur tous les noirs, elles aiment pas les mecs bedonnants ni les petits lol. Une amie camerounaise me disait qu’elle galérait avec les hommes blancs (ben tu vois elle, elle m’a dit clairement que si c’était pas un blanc ce sera personne car elle veut absolument un gosse avec un blanc. Moi je lui ai dis qu’il fallait pas faire une fixette puisque entre être attirée et faire sa vie avec, y’a un gouffre), elle me disait que soit c’était des pervers à la recherche d’une coquine (le côté coloniale), soit de mecs moches que les blanches ne veulent pas… elle me disait que ces choses là ne m’arrivaient pas. Euh, les Yann Moix n’existent pas ?? Mdr. Puis elle même me disait qu’elle se taperait jamais un asiatique non plus, petit kiki, petit, jaune, cheveux raide beurk.. (comme quoi c’est une question de goût et basé sur ses connaissances de 70% de l’asie, elle connaît pas mon ami d’enfance qui est cambodgien et très mate de peau et viril). Puis elle a fait comme une fixation sur les blancs, en quelque sorte je pense qu’elle dévalorise ses origines et les hommes noirs malgré elle (mais c’est une longue histoire)..
    Ma consolation c’est que mon mec sortait qu’avec des blanches ou maghrébines et moi des asiatiques, des noirs, des maghrébins (oui j’avoue j’ai des goûts très variés), on a fini par se trouver. Donc si tu raisonnes sur ton individualité tu ne te poserais pas ces questions là puisque tu te dirais pas « pourquoi les blancs n’aiment pas les noires » tu te dirais pourquoi « Je » plais a un tel ou pas. Donc pour moi la question que tu as posé aux blancs en disant « aimez vous les noirs?noires? » est une question qui est trop approximative, plein de pièges tendus (quand on voudra juste te donner un ressenti sur ses goûts perso) et il n’existe pas de réponse convenable à cette question

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici