L’Amour avec un grand A, existe-il ?

L’amour avec un grand A existe-il ?

Avant de se poser cette question, nous devrions nous demander qu’est-ce que c’est l’Amour ?

Nous sommes 7 milliards d’individus sur Terre et il y a autant de définitions de l’Amour.

D’un point de vue scientifique, l’Amour est avant tout une réaction biochimique provoquée par le cerveau. Une réaction semblable à celle qui est produite par le cerveau lors de l’absorption d’une drogue, ce qui est à l’origine d’un sentiment de dépendance.

Nous avons besoin de l’Amour, pas seulement parce que c’est le sentiment le plus puissant et le seul capable de changer un homme (cf. Gandhi) mais parce que c’est vital pour la préservation de l’espèce humaine. Nous avons besoin de se sentiment pour procréer (en théorie hein !!! … Ce n’est pas obligatoire)

D’un point de vue purement relationnel, émotionnel ; l’Amour est la plus grande source d’inspiration des Hommes. De la musique, en passant par le cinéma, l’art et la littérature, l’Amour inspire, fait rêver et est souvent l’origine de nombreux maux.

L’Amour avec un grand A existe mais il est bien trop souvent confondu avec l’Attirance.

Ces deux sentiments sont, pour moi, à bien distinguer.

L’Attirance découle de l’Amour mais l’Amour ne découle pas forcément de l’Attirance. On peut très bien être attiré par une personne sans pour autant l’aimer, alors que l’Amour implique forcément de l’Attirance.

L’Attirance est une pulsion. Une pulsion qui nous pousse à vouloir connaitre l’autre physiquement, émotionnellement, dans son intégralité, pour un long moment (qui aboutira à l’Amour) ou pour un simple court instant.

Le problème de cette société est qu’elle est devenue narcissique. Le physique avant tout et la personnalité après.  C’est un phénomène nourrit par les réseaux sociaux et toutes les applications sensées nous rapprocher, mais qui ont complètement bouleversé nos rapports.

Certes nous faisons plus de rencontres mais sont-elles de qualités ?

Ne dit-on pas souvent, mieux vaux la qualité que la quantité ?

Je préfère largement faire connaissance autour d’un verre, en face à face, être vulnérable et offerte à l’appréciation direct de l’autre. Dans l’instant présent où les silences apportent une légère gêne, où les regards se croissent avant de se fuir, où les mots sortent naturellement sans filtre, où la conversation se fait de vive voix et où on apprend à connaitre les expressions faciales de l’autre, avec fascination. On se surprend souhaiter que ce moment ne s’arrête jamais.

Ceci est beaucoup plus authentique que les ajouts sur Facebook, les likes sur Instagram, le voyeurisme sur snap ou les rencontres via Tinder.

Je suis peut-être de la vielle école mais je préfère les rencontres qui ne se font pas à travers un écran.

On croit connaitre l’autre car on est connecté à lui 24h/24, mais on ignore tellement de choses au final.

L’amour avec un grand A existe, il n’est ni simple ni compliqué. Il ne se cherche pas mais nous trouve. Il ne se manifeste pas à travers une personne mais en nous en premier lieu.

On m’a toujours dit que lorsqu’on aime, on le sait. C’est inexplicable, ça te prends aux tripes et tu ne peux pas lutter contre ça.

Et le plus souvent, nous le rencontrons auprès de la personne la plus inattendu qui soit.

Je finirais sur du Oscar Wilde, qui a dit un jour :” S’aimer soi-même est le commencement d’une histoire d’amour, qui durera toute une vie”

L’Amour avec un grand A existe.

Vous êtes votre premier grand Amour, car avant d’être aimé et de vouloir aimer, il faut savoir s’aimer soi-même.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.