Cindy Stawz (Chanteuse) – “Je suis une âme loyale et rebelle”

0
140

Vivre pour sa passion avant de vivre de sa passion. Notre QUEENSPIRATION du jour, Cindy Stawz a décidé de vivre pour sa passion : le chant, la musique. Le 8 Novembre dernier, elle sortait son tout 1er EP, On my Way, une introduction à son univers éclectique, à ses différentes facettes comme elle dit elle-même. Rencontre avec une artiste dont la détermination est contagieuse. Et je vous assure que ça fait un bien fou.

 

 

RTM | Bonjour Cindy, avant de commencer peux-tu te présenter pour nos lectrices/lecteurs ?  

Cindy | Helloooo! Moi c’est Cindy Stawz! Je suis mélomane, auteure, compositrice et interprète. Je suis née et j’ai grandi en Guadeloupe. J’ai toujours aimé la musique, voyager, les langues étrangères et c’est le mélange de tous ces hobbies qui font de moi la personne que je suis; je dirai même l’artiste que je suis.

En effet, mon parcours en témoigne assez bien: j’ai fait des études de lettres, d’anglais, de tourisme international. Malgré une aisance dans tous ces domaines, j’ai fini par tout plaquer pour une école de musique.

Avec le recul, faire de ma passion mon métier était donc une évidence! Et c’est assez incroyable de voir que tous ces choix antérieurs ont eu un impact important sur l’identité de ma musique.

 

“Même si certains artistes underground et autres m’ont marqué à jamais, je n’étais pas consciente de la richesse de la musique locale à l’époque; mais surtout du pouvoir de ma langue natale: le créole.”

 

RTM | Peux-tu nous raconter tes premiers contacts avec la musique ?

Cindy | La musique a toujours fait partie de ma vie aussi loin que je m’en souvienne! En tant qu’enfant, j’étais plus souvent devant BET qu’avec mes jouets ou poupées.

J’ai aussi été introduite au piano très jeune mais mon âme rebelle a pris le dessus et j’ai arrêté après quelques années. En revanche, le lien et la sensibilité que j’avais développé avec cet instrument ne me quitta pas. La preuve en est car aujourd’hui mon piano n’est jamais bien loin. Dans ma jeunesse, j’ai testé d’autres activités telles que des cours de Ka, de danse, etc; mais le plus souvent liées à la musique.

Ma mère aussi a joué un rôle dans mon éducation et ma sensibilité musicale! Elle aime les grandes voix mais aussi les instruments, notamment la flûte traversière… J’ai de magnifiques souvenirs qui me comblent encore de joie quand j’y pense. Chaque trajet en voiture du primaire au lycée se transformait en concert: Whitney Houston, Aretha Franklin, Maria Carey, Elton John ou encore Francis Cabrel.

J’ai considéré le chant sérieusement à partir de 13 ans. Il est vrai que j’ai eu une voix mature très tôt mais mon jeune âge poussait les gens à me sous-estimer. J’ai intégré ma première chorale “Les Mésanges” qui m’a permis de me découvrir davantage vocalement et dans laquelle j’ai rencontré de belles personnes, eu beaucoup d’encouragements. J’y ai également fait mes premiers pas en tant que soliste.

J’ai aussi eu le plaisir de participer à ce beau projet “La Puce à l’Oreille” qui m’a permis de découvrir le monde de la scène avec des spectacles au Centre des Arts ou à l’Archipel (971).

Aujourd’hui je me rends compte de l’importance de ces premières expériences! Une chose est sûre: la Soul et le Gospel sont rentrés dans ma vie très tôt!
Par ailleurs, les années 90: les meilleurs années de l’histoire du Hip Hop et RnB!!!! Franchement, cette époque fut pour moi la plus inspirante et avant gardiste ! Certains artistes m’ont marqué à jamais (Aaliyah, Mary Jblidge, Missy Elliot, Busta, Timbaland, Justin Timberlake, Alicia Keys, Laurynn Hill, 2Pac,….. arfff il y en a trop!).

Quant à mon amour pour le Reggae et la Dancehehall, je n’en parle même pas! C’est trop! Je vais juste me contenter de dire: Merci Sizzla, Morgan Heritage, Alaine, the Marley family, Capleton, etc…

Pour finir, on y ajoute notre belle culture musicale locale afin de compléter mon profil. Moins palpable pour moi à cette époque mais tout aussi inspirante, peut-être parce que c’est naturel et familier. Même si certains artistes underground et autres m’ont marqué à jamais, je n’étais pas consciente de la richesse de la musique locale à l’époque; mais surtout du pouvoir de ma langue natale: le créole. Étant jeune, une poignée d’artistes m’a ouvert l’esprit et ont développer ma sensibilité à ce sujet : il s’agit notamment du groupe Soft!

 

 

RTM | A quel moment tu décides que tu en feras ton métier ?

Ce fut lors d’un break en Guadeloupe: Vivant dans la capitale depuis 2008, je suis rentrée un an et demi pour me ressourcer et faire le point sur ma vie! J’ai fait le vide, j’ai pris du recul sur ma personne et sur mon art.

Ce retour aux sources m’a permis de ne plus me considérer uniquement en tant que chanteuse mais pour la première fois de valoriser l’artiste, ce qui signifie faire confiance à ma plume, ma personnalité et ma créativité.

Même si j’avais déjà tenté l’écriture auparavant, c’est à ce moment que j’ai écrit mes premiers morceaux avec intention, respect et ambition. D’ailleurs quelques morceaux de l’EP en sont témoins!

RTM | Comment ton entourage accepte-t-il tes choix ?

Cindy | Je dirais que c’était assez difficile au début car on souhaite tous être compris des gens que l’on aime le plus! Aujourd’hui je n’ai plus cette attente.
Ma famille proche a globalement bien accepté mon choix. Ma mère… eh bien c’est une mère !

De plus, n’oublions pas que ce sont deux générations qui « se confrontent » et dans notre cas, nous n’avons pas les mêmes centres d’intérêt.

Après avoir fait des études dans différents domaines qui tendent facilement à « une vie stable », j’ai choisi la musique! Je pense qu’un parent le vit comme une prise de risques et une vie pleine d’incertitudes. Sans oublier tous les préjugés concernant les carrières artistiques : «  ça n’arrive qu’aux autres! » ou bien « ce n’est pas un vrai métier, ce sont des expériences éphémères”.

Aujourd’hui elle voit et comprend que c’est la voie dans laquelle je peux être vraie et épanouie. J’ai le soutien de tout mon entourage et c’est agréable. On dira que ce processus d’acceptation dure le temps qu’il faut ! L’important reste que personnellement je n’ai aucun doute.

Quant à mes vrais amis, certains avaient prédit cette voix pour moi avant même que je n’envisage cette vie un jour! Cela m’a souvent sauvé de camper sur mes positions malgré le désaccord d’autrui (même les plus proches), et je ne changerai pas.

 

 

RTM | Tu es originaire de la Guadeloupe. Comment tes origines et cette culture caribéenne influence-t-elle ton style musical ?

Cindy | First, je dirai le facteur Multi linguiste de la zone géographique en elle-même. On y retrouve du créole, de l’anglais, du français, de l’espagnol! Tout ceci laissant place à une richesse culturelle énorme! La musique étant bien évidemment un gros héritage dans tout cela.
De la musique locale (zouk, compas, hip hop) et traditionnelle, à la dancehall, en passant par la musique US (soul, rnb, rap, gospel), la soca et sans oublier le reggae et bien d’autres…Et ce facteur a changé beaucoup de choses dans la musique que j’ai choisi de faire.

Second of all, je dirai que je me suis de nouveau connectée avec ma culture, notamment le créole: plus qu’une langue: une chaleur, un rythme, une franchise, des courbes, une lourdeur; un vrai univers! Mais aussi un nouvel amour pour le français: une douceur si sèche à la fois, une subtilité, un sentiment de retenue, la légèreté !
Une étape importante, une vraie redécouverte!

L’anglais, c’est différent! C’est une passion de toujours dont je m’imprégnais à travers la musique, les voyages et les études! C’est marrant, je m’y sentais « plus connectée » que mes langues natales pendant un moment!

À travers ma musique, je veux créer un équilibre de tous ces contrastes et influences qui m’ont touchées!

 

 

RTM | On constate qu’il est difficile pour les femmes de se faire une place dans la musique urbaine. Quelle stratégie met-on en place en tant qu’artiste pour faire démentir les chiffres ?

Cindy | Question très intéressante !

Je suis une femme et tellement d’autres choses; et je n’ai jamais considéré la femme autrement que comme une force et un élément indispensable pour la balance des choses.

Selon moi, l’important c’est de rester vrai et en adéquation avec soi-même. Peut-être est-ce ma force de caractère qui m’empêche de me laisser atteindre par certaines choses mais sans aucun doute, la société actuelle ne facilitent pas la tâche aux femmes qui doivent toujours prouver davantage quelque chose! Le physique est souvent évalué avant le talent, etc… Sans parler des exigences de ces critères physiques!

J’encouragerais les femmes à miser sur elles-mêmes. Je pense que tout est une question de choix! On choisit ou pas ce que l’on va faire et veut être! C’est un conditionnement d’esprit! Moi, j’ai fait le choix de m’imposer quoi qu’il arrive!

Petite anecdote! Un jour, quelqu’un m’a naïvement suggéré d’être plus « féminine » c’est à dire « sexy » afin de faire davantage de vues facilement! Aberration totale! Je ne juge personne et d’ailleurs j’aime voir les gens à l’aise dans leur peau et avec leur corps! C’est leur choix de le mettre en avant!

En revanche, je dénonce le fait que ce raisonnement soit devenu naturel, logique et presque à sens unique! Avouez que c’est tout de même absurde de se dire que ton succès marchera sûrement plus vite uniquement si tu montres davantage ton corps! Et pourtant !

Néanmoins, ce genre d’expérience te rappelle dans quel monde on vit! Hélas mais cela fait partie de la réalité.

Il faut bien comprendre où je veux en venir ! Cela ne veut pas dire que je ne peux pas me montrer hyper féminine demain et mettre mon corps en valeur dans un clip ! Mais en aucun cas ce choix sera un moteur affirmant que c’est le seul moyen d’y arriver en tant que femme!
Ce sera un choix assumé et réfléchi de ma part par en envie ou dans le cadre d’une direction artistique par exemple!

 

 

RTM | Tu as lancé ton premier EP « On my way », le 8 novembre dernier. Peux-tu nous présenter ton projet ?

Cindy | Ce premier projet est un EP de sept titres ayant pour but de mettre en avant les différentes facettes que représentent mon univers! Un peu comme une introduction pour que les gens comprennent mes influences et l’équilibre que j’essaie de mettre en place. Je pense que ça leur permettra de comprendre et d’apprécier les prochains titres que je sortirai désormais.

Sur le projet, on retrouve cette pluralité linguistique que l’on a abordé précédemment: français, créole et anglais. C’est une palette de certaines facettes de Cindy Stawz.
Tu décris ton style musical comme étant de la « Soul Trap’n’B ». Pourquoi ce choix ?

Comme je le dis dans mon Freestyle « Pa palé twop », je suis une âme loyale et rebelle! Loyale envers moi même avant tout; et rebelle car je ne me plie pas lorsqu’il s’agit d’affirmer mes convictions même si cela crée un désaccord.

Aussi, ma musique est porteuse de diversité et de mélanges.
Il m’est donc impossible de rentrer dans une case avec un style musical prédéfini. J’ai donc crée un terme qui dénomme un style musical qui colle à mon art: « Soul Trap&B ».
C’est une façon de regrouper les diverses influences et couleurs que l’on retrouve de ma musique.

 

 

RTM | Un artiste comme Kalash a encore prouvé que le créole n’était pas une limite pour répandre sa musique. Tu fais également le choix de chanter en créole. Est-ce par choix ? par militantisme ? par conviction ?

Cindy | Je dirais un peu de tout ça! J’ai fait ce choix parce qu’il me paraît naturel et vrai.
Donc par choix oui . Par militantisme oui car nous sommes là, nous existons, nous avons une culture très riche et beaucoup de talent! Et n’oublions pas que nos ancêtres se sont battus pour nous et pour que leur existence soit respectée.

Cette richesse mérite d’être connue par le monde entier autant que les autres styles musicaux déjà ancrés dans les mœurs!
Et bien sûr avec conviction! Peux-t-on vraiment accomplir quelque chose sans conviction ? J’en doute!

RTM | Peux-tu nous citer 3 femmes qui t’ont inspiré tout au long de ta carrière ?

Cindy | Dans la musique je dirai : Jill Scott – Jazmine Sullivan – Alicia Keys

Sinon je dirai: Oprah – ma grand-mère – une amie proche

Je sais j’ai triché ça en fait six! 😜 mdr. Mais il y a tant de femmes qui m’ont inspiré ! C’est dur de choisir !

RTM | Quel est le meilleur conseil que tu as reçu ?

Cindy | Encore une question à laquelle il est difficile de répondre simplement! J’ai eu beaucoup de conseils qui ont changé ma vie!

Il y a un conseil que je lis chaque matin sur mon mur en sortant de mon lit, et c’est celui du célèbre Mohamed Ali: “I hated every minute of training but I said « Don’t quit! Suffer now and live the rest of your life as a champion! »

Sinon de moi même, je dirais de toujours cultiver son esprit et de lui faire confiance! Nous sommes notre meilleur allié! De ne pas oublier que l’intention définit l’ampleur et les conséquences des choix et actions! Toujours y mettre de la positivité, et de l’amour!

Pour conclure, je dirai de ne pas avoir d’attentes que nos proches et les gens comprennent nos choix! Et de ne pas leur en vouloir! Le travail paie et la réussite parle d’elle même!

 

 

RTM | Qu’est-ce que tu nous réserves comme surprise avant la fin d’année 2018 ?

Si je vous dévoile tout maintenant ça ne sera plus une surprise! MDR
Mais disons la continuité de l’EP, c’est-à-dire un clip et du live en tout cas avant fin 2018 début 2019.

Concernant 2019, il y a du sallll en stock ! So follow me!


RTM | Quel morceau de l’EP tu nous conseillerais pour nous remonter le moral ? Pourquoi ?

Je dirais « Plus Vite », le septième et dernier morceau du projet. Pour moi, ce titre est comme une bouffée d’air frais; une vraie ouverture sur le champ des possibilités que ce soit au niveau musical ou dans le message.

RTM | Qu’est ce qui fait de Cindy, une Reine Des Temps Modernes ?

Je suis une reine des temps modernes car j’assume et accepte ma singularité que je réussis à communiquer à travers mon art et ce don que j’ai reçu. I’m thankful !
Je donne vie à mes idées,j’entreprends et surtout je cultive l’amour!

#ONMYWAY #PUTYOURCROWON #MORELOVE

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.