#BehindRTM | David Fréchou | Graphiste

0
5

Les portraits de la team #ReinesDesTempsModernes sont de retour :). Vous êtes ravis, n’est-ce pas ?

Aujourd’hui, je vous présente une personne au talent et au coeur hors norme : M. David Fréchou aka notre sauveur des retouches.

Pour la petite histoire, parce que j’adore les petites histoires, nous avons traversé une période un peu difficile vers le mois de septembre/octobre. Un des membres de l’équipe n’étant plus disponible, nous nous sommes retrouvés sans retoucheur. Qui dit retoucheur/graphiste en moins dit maquette en éternelle phase d’attente. Et puis Yohan me dit qu’il a une idée, son cousin est graphiste et il pourrait peut-être nous aidé. Après quelques échanges, David accepte de monter à bord du vaisseau #RTM et depuis il fait complètement parti de la team Reines des Temps Moderne. Personnellement, j’en suis enchantée !

—————————————–

Moi – Bonjour David, commençons par le commencement. Peux-tu nous donner ton âge, nous dire d’où tu viens et surtout ce que tu fais dans la vie ?

David – Bonjour Wendie 🙂

Alors je m’appelle David Fréchou, j’ai actuellement 32 ans, je suis originaire de Guadeloupe (Sainte Anne) et de Martinique (Ducos) avec aussi un passage à Sevran (93). Dans la vie de tous les jours je suis graphiste actuellement chezventeprivee.com et en parallèle  je travaille en Freelance. Je compose aussi des créations sous le pseudonyme Avid.

Je dis que je suis Graphiste mais pour moi cela comprend différents corps de métiers et compétences comme la direction artistique, la retouche photo, le webdesign, la mise en page de documents, l’envoi d’un document conforme à l’impression. Je fais aussi de l’illustration ainsi que du marketing opérationnel et événementiel.

Cela passe même par la formation ou en tout cas l’échange de techniques et de conseils soit avec mes confrères soit avec pas mal de jeunes désireux d’apprendre; c’est dans ces moments d’échanges que ce métier lié à la communication prend tout son sens.

Moi – A quel moment as-tu pris conscience que tu voulais devenir graphiste ?

David – Disons que le métier s’est présenté à moi de manière un peu forcé.

Après mon bac à l’époque ou internet n’était pas encore ce que nous avons aujourd’hui, en terme de réseaux et d’échanges sociaux, je me suis laissé tenter par une école d’art en Martinique l’IRAVM et j’ai découvert Photoshop à 18 ans. Au départ je voulais être dessinateur et puis j’ai appris à travailler avec les outils informatiques et ça a été une véritable révélation pour moi. C’était devenu une évidence, j’étais rapidement à l’aise sur des logiciels tels que illustrator, indesign ou encore light wave.

C’est vraiment au cours d’un voyage scolaire (retour en France après plus de 7 ans) que j’ai vraiment ressenti l’envie de me dépasser et de m’ouvrir au monde du Graphisme. J’étais inspiré par tout le bouillonnement culturel de Paris : ses musés, son architecture ….

tumblr_inline_o4p1p26XBD1rfkf1h_540

Moi – Qu’est-ce qui motive/ inspire tes créations ?

David – Concrètement, tout peut être une motivation ou une source d’inspiration mais il est vrai que le challenge technique, essayer de faire quelque chose que je n’ai pas l’habitude de faire, que je ne maitrise pas, selon moi elle est là ma motivation. Dans mon métier je pense que rester dans sa zone de confort n’est pas bénéfique si l’on veut évoluer car il y a tant de choses à voir et à essayer!!!

Il n’y a que le temps qui me manque.

Ce qui peut être motivant aussi : c’est de donner vie à quelque chose de nouveau, de donner son point de vue de manière créatif. Quand l’art est bien fait, il incite à réfléchir parce que l’on est touché ou parce que l’on veut comprendre quelque chose et si l’on arrive à faire cela en tant qu’artiste, on en ressort fier et grandi.

tumblr_inline_o4p1pbkmHp1rfkf1h_540

Moi – Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées par rapport à ta passion ?

David – Plus jeune, je dirais le manque de communication, les idées préconçues que l’entourage ou des connaissances peuvent avoir. Les gens pensent souvent qu’un dessinateur ou un artiste en général ne peut pas vivre de sa passion. D’autres pensent que les artistes n’ont pas les pieds sur terre. J’ai même eu droit à certaines remarques par rapport à mon physique qui soi-disant ne collait pas au métier ou à l’image du graphiste.

Moi – On dit souvent que les graphistes qui travaillent pour des grosses boites sont frustrés parce qu’ils ne peuvent pas exprimer leur créativité. Comment réussis-tu à gérer cela ?

David – Je suis le Batman du graphisme ^^, la journée je suis l’employé et le soir je deviens mon propre chef. Je pense que c’est bien de pouvoir se faire plaisir, d’avoir cet échappatoire en créant pour soit car on essaye et on apprend de nouvelles choses qui pourront servir dans notre travail au quotidien.

J’ai aussi participé à pas mal d’événement autour de la création graphique, aussi bien battle graphique live, que battle graphique international, je pense que cela permet de s’ouvrir à une autre vision de l’univers graphique.

Moi – Parles-nous de tes projets personnels, les projets de l’artiste Avid.

David – Mes projets Avid… ? Ah bon j’ai des projets à côtés? lol
Au delà des simples projets, c’est surtout une éthique et une envie constante de me dépasser, de me renouveler et donc de diversifier les échanges, les projets et les collaborations. Et puis, c’est aussi une manière pour moi de donner la parole à cette folie créative qui grouille en moi.

Il y a des projets que j’ai commencé et que j’aimerais finir et présenter, mais aussi des projets à venir (qui j’espère auront un article sur les Reines des Temps Modernes), et certains qui sont en cours comme des dessins spontanés.

Moi – Où te vois- tu dans 10 ans professionnellement parlant ou artistiquement parlant ? Je te laisse le choix.

David – Euh dans 10 ans…?

J’espère que j’aurais eu la chance de faire plusieurs expositions. J’aimerais aussi être à la tête de ma propre agence et j’aimerais pouvoir former, transmettre mes connaissances en tant que formateur ou intervenant, pourquoi pas.

Moi – Quel conseil donnerais-tu aux jeunes qui souhaitent se lancer dans ce secteur ?

David – Je leur dirai qu’ils doivent être motivés. Il ne faut rien lâcher, il faut toujours être à l’affût et faire beaucoup de veille. Je pense aussi qu’il faut être ouvert sur le monde. Il est important de pratiquer, pratiquer, essayer, recommencer. Et surtout je leur dirai que les nuits blanches finissent toujours par payer et ce même 10 ans après.

tumblr_inline_o4p1qb9spb1rfkf1h_540

Moi – Pourquoi avoir accepté de participer à un projet tel que Reines Des Temps Modernes et que retiens-tu de cette expérience ?

David – La présentation du sujet faite par Yohan (Deiron mon cousin) et le challenge créatif  qu’il y avait derrière m’ont convaincu. Sincèrement quand il m’a parlé de l’idée, que j’ai vu la maquette du livre, la communication qu’il y avait autour, les photos du shoot, j’étais enjoué comme pas possible.

C’était un honneur que d’être convié à m’exprimer sur le sujet. Et puis je ne vais pas mentir je me demandais aussi si je pouvais être à la hauteur du challenge qui m’étais proposé. (Rire diabolique de David).

Au vu de tout le travail de qualité qui avait déjà été réalisé, je n’avais pas le droit de me rater, je devais faire honneur au travail de toute l’équipe du projet mais je voulais surtout amener ce quelque chose qui ferait que ces « Queens », ces « Reines » prennent vie, que l’on soit réellement plongé dans leurs univers.

Ce que je retiens de cette expérience ? re-détourer des cheveux !!!!! Cela peut sembler nul mais pour un graphiste ou un retoucheur, c’est l’une des choses les plus complexes. C’est à se tirer les cheveux … OK, c’est nul je sors ^^.

C’est le genre d’expérience qu’on renouvelle si l’opportunité se présente (Un tome 2 de Reines Des Temps Modernes à venir Wendie ? ). Et je referais tout pareil avec la même envie, la même détermination et le même engouement.

Moi – Et enfin peux-tu nous donner ta définition d’une Reine Des Temps Modernes?

David – Je dirais que c’est une femme qui s’affirme, qui croit en elle et qui se donne les moyens de ses ambitions. Elle sait d’où elle vient de par son passé mais avance confiante vers le futur qu’elle veut écrire.

Je tiens encore à remercier Wendie pour la confiance qu’elle m’a accordée dans son projet. Une très belle rencontre et une personne qui fera encore parler d’elle quelque soit le projet qu’elle entreprendra. C’est une Reine des Temps Modernes, une Queen parmi les Queens.

tumblr_inline_o4p1pssTcX1rfkf1h_540

Merci à David pour son témoignage et le partage de son expérience. Je ne cesse de le répéter mais je me sens très chanceuse d’être entourée de tant de talent.

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir un petit peu plus le travail de David, vous pouvez retrouvez ses travaux sur sa page Facebook Avid .

Bon dimanche de Pâques à tous 🙂

#CoeurCoeurLove

W.Z

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.