The Foxy Five, c’est la web-série Badass sortie en mars dernier que vous devez découvrir de toute urgence. Si ce n’est toujours pas le cas, l’équipe Reines Des Temps Modernes vous donne rendez-vous le 11 novembre prochain, lors de notre prochain AWE PARTY #2, GRACE JONES EDITION afin de venir découvrir cette pépite et de prendre quelques minutes pour discuter avec la réalisatrice et la productrice qui nous feront l’honneur de leur présence. Oui rien que ça ! On dit merci qui ? Merci RTM mais surtout merci à Black Movie Entertainment, notre partenaire sur l’événement qui vous offrira cette magnifique projection.

« Ode to Frida » Courtesy Jabu Nadia Newman

Agée de tout juste 24 ans, Jabu Newman, la réalisatrice de The Foxy Five a décidé de défier les représentations dominantes des femmes noires africaines dans les médias. Dans les 6 épisodes de la  web-série, nous suivons ainsi cinq femmes noires sud-africaines qui se débattent avec les concepts de féminisme, d’intersectionnalité, de genre et de sexualité.

«Vous voyez souvent des vidéos YouTube de superbes femmes noires et féministes expliquant ces choses, mais je voulais transmettre cela au travers d’une histoire à laquelle tout le monde peut s’identifier et comprendre. »

 

 

Crédit photo : the Foxy Five / Facebook

L’histoire se déroule dans l’actuel Cape Town. La web-série est une extension contemporaine des films blaxploitation des années 70 ayant produit les classiques Foxy Brown et Shaft. La réalisatrice Newman s’est inspiré des intrigues politiques de l’époque, de l’activisme noire et des représentations révolutionnaires des femmes. Cependant elle utilise, le langage cru de notre époque pour raconter ses histoires.

 

Crédit photo : Jabu Nadia Newman

Elle écrit la première saison de l’émission alors qu’elle est encore étudiante en politique à l’Université de Cape Town et a été inspiré par les mouvements locaux de décolonisation comme Fees Must Fall et Pretoria Girls High. Le premier faisant référence aux hausses des frais d’inscriptions universitaires tandis que le second a été initié par l’interdiction du port des cheveux naturels dans un lycée de Pretoria.

“A de nombreux niveaux, le féminisme sud-africain est beaucoup plus radical que le féminisme afro-américain”

 

Crédit photo : Jabu Nadia Newman

Newman, comme de nombreux membres de l’équipe de tournage et de production à prédominance féminine, est une enfant d’anciens activitistes anti-apartheid. Dans The Foxy Brown, elle capte le renouveau de l’activisme sociopolitique chez les jeunes du Cap d’une manière tout aussi provocante et stylée que les « Badass Lady » qui les ont précédées. Les personnages principaux qu’elle nous propose illustrent chacun différents types sociaux à travers lesquels The Foxy Five explore les vérités et les mythes qui contribuent aux notions vulgarisées de la féminité noire.

 

 

On se donne donc rendez-vous le 11 novembre :).

 

Inscrivez-vousgratuitement à notre Sweetletter !

Le meilleur de Reines Des Temps Modernes dans votre boîte mail !

Ton inscription a bien été prise en compte ! À très vite dans ta boîte mail !

Pin It on Pinterest

Chat with us
Chat with us
Questions, doubts, issues? We\'re here to help you!
Connecting...
None of our operators are available at the moment. Please, try again later.
Our operators are busy. Please try again later
Have you got question? Write to us!
:
:
This chat session has ended
X