Témoignages | Savoir reconnaître quand tout va mal pour mieux se sauver

0
0

Savoir reconnaître quand tout va mal pour mieux se sauver.

Assez alarmiste comme titre, mais je trouve que c’est celui qui résume le mieux mon état d’esprit du moment. Depuis peu, force est de constater que j’ai mûri, je cherche moins à satisfaire l’autre ; je me questionne davantage sur mes sentiments, mes émotions, je tends à prendre conscience de ce que j’ai de plus précieux mon intuition.

Hum, comment décrire l’intuition ? Ce qui suit est bien évidemment purement subjectif !

Mon intuition me permet de ressentir les choses, de poser un sentiment sur un état, une situation que je vis ; grâce à mon intuition je peux ainsi déterminer quand je me sens « Bien » ; et quand je me sens « mal ». Si je parle en développement personnel, je rajouterai que mon intuition me permet de savoir quand je suis « dans l’amour » et quand  je suis « en manque d’amour ».

Bien évidemment, cela peut paraitre « Too much » quand je dis « ce que j’ai de plus précieux », mais honnêtement, je ne saurai décrire le nombre de situations dans lesquelles je me suis sentie mal à l’aise, et où j’ai pourtant persévéré. Ca arrive aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle : Cette amitié douteuse à laquelle je me suis rattachée, cette relation non épanouissante que j’ai idéalisé, ce pseudo dreamjob grâce auquel je me suis projetée dans 10 ans (Règle de base du Dreamjob : Poste peu motivant les premières années de travail)

 

Je ne suis pas venue ici pour souffrir – do you know what I mean ?

Je viens d’une famille où, on ne se décourage pas, on fonce, on continue, on se relève et puis on se rassure en se disant « ca ira mieux ». Le problème ici, si je puis m’exprimer ainsi, c’est qu’à aucun moment, les questions de type  « Je me sens bien ? », « cela me correspond-t-il ? », « suis-je heureuse ? », « cela est-il en accord avec ma conception du bonheur ? »  n’interviennent pour au moins légitimer le « Je persévère ». L’objectif ici n’est pas de jeter la pierre sur mon éducation, ma mère à fait de son mieux pour m’élever, néanmoins, aujourd’hui j’essaye de me rééduquer, en laissant plus de place à mon « I AM », ce que je suis.

Ce que je suis, c’est tellement important car c’est ce qui me permet d’être

Ce que je suis, c’est l’addition de toutes mes croyances qui me donnent envie d’être

Ce que je suis, c’est ce que je dois déterminer pour être pleinement.

 

Aujourd’hui, je n’ai plus envie de courir.

Je ne sais pas comment font ceux qui réussissent leur course au dreamjob (3 ans sur le premier poste, lool), à l’âme sœur (l’amour dure 3 ans ?), à la maison (taux d’endettement @ 30%)… Serait-ce la course « 333 » ? Trèfle de plaisanterie ; Honnêtement, je suis disqualifiée depuis bien longtemps, à ce stade je suis au niveau 200 ! Comprendra qui pourra.

Je m’essaye à la course à la bienveillance toute seule comme une grande, elle n’est pas simple, tellement de virage, de montagne, et puis toutes ces fois où je manque d’eau, sans compter ces longs mois en hypoglycémie. #teamineedselfcareinmylife

 

Par ce billet,

Je veux simplement exprimer le fait qu’il faille oser affronter ces questions, celles qui nous dérangent, celles qu’on repoussent, celles qu’on laissent muettes au fond de notre cœur, celles qui contredisent notre intuition.

Je pense que ce n’est pas chose facile, encore moins aujourd’hui, quand en regardant à droite, puis à gauche, on a le sentiment que tout va bien chez tout le monde, qu’on se sent juste #likeanulle.

Il n’y a pas si longtemps, une amie m’a dit quelque chose du genre « la vie est une feuille blanche » ; et chaque jour c’est «  interro surprise » ; mon Dieu que je vous souhaite de réussir toutes vos interros ; d’apprendre vos leçons tirées de votre intuition avant qu’il ne soit trop tard, et entre nous, le « par cœur » ne sert à rien ! #teamachacunsacourse !

 

Pour lire mes Billets, voici mon Blog odeamoncoeur & son compte insta dédié @odeamoncoeur  

 

Plein d’amour <3

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.