En France le véganisme fait de plus en plus d’adeptes. Mais en quoi consiste réellement la pratique ? Sommes-nous face à une énième tendance ou à une réelle prise de conscience ? On en parle maintenant.

Boycottage de l’exploitation animale

 

« Je suis vegan ! ». Cette phrase vous l’avez peut être déjà entendu dans votre entourage car en effet, le mouvement fait chaque jour de nouveaux convaincus. Mais concrètement, qu’est-ce qu’être vegan ? Par définition, le véganisme ou végétalisme intégral est un mode de vie consistant à ne consommer aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation. On comprend donc que cela n’englobe pas uniquement la question de l’alimentation. Par exemple, un vegan ne portera pas de chaussures en cuir et il n’ira certainement pas au zoo. Toute forme d’exploitation animale est boycottée et le maître mot est le rejet du spécisme, comprenez par là le rejet de la discrimination fondée sur l’espèce.

La condition animale au sein de notre société est souvent pointée du doigt. De nombreux scandales autour de leur maltraitance en abattoir sont révélés par des associations comme L214. La conséquence de ces révélations choquantes impacte directement la consommation de viande. Celle-ci aurait chuté de 10% en dix ans favorisant un élargissement de l’offre autour du véganisme : restaurants spécialisés, littérature et blogs dédiés, certains industriels proposent même des gammes 100% vegan. Même les non-vegans sont interpellés par toutes ces pratiques et sont en plein bouleversement de leurs habitudes de consommation en y intégrant plus de végétaux et en contrôlant d’avantage la provenance de ce qu’ils ont dans leurs assiettes.

Qu’est-il reproché aux vegans ?

 

Que dire sur le fait que les vegans souffriraient de carences alimentaires à cause de leur régime particulier ? S’il est vrai que nous avons besoin de protéines et que la viande en est une grande source, il faut savoir qu’il existe d’autres aliments suffisamment riches en protéines pour pouvoir s’y substituer et garder une alimentation équilibrée. On peut citer les lentilles, les amendes, le quinoa, les graines de tournesol et bien plus.

Un autre reproche concerne le côté parfois « extrémiste » du mouvement. Leurs tentatives de sensibilisation à la cause animale peuvent parfois en agacer plus d’un mais n’est ce pas justement révélateur d’un certain malaise existant dans notre société vis-à-vis de cette question ?

Donc au final…

 

Tous ces changements semblent bien plus profonds et pérennes qu’une simple mode. Le véganisme s’apparente à une véritable philosophie de vie qui tend à faire changer le monde. Au-delà de ce thème, on observe que de plus en plus de personnes cherchent à améliorer leur alimentation en consommant local, en réduisant leur consommation de viande et en étant plus attentifs aux compositions et à la provenance de leurs aliments.

Une petite recette vegan ça vous dit ? Ces billes au chocolat vont vous faire craquer…

Inscrivez-vousgratuitement à notre Sweetletter !

Le meilleur de Reines Des Temps Modernes dans votre boîte mail !

Ton inscription a bien été prise en compte ! À très vite dans ta boîte mail !

Pin It on Pinterest

Chat with us
Chat with us
Questions, doubts, issues? We\'re here to help you!
Connecting...
None of our operators are available at the moment. Please, try again later.
Our operators are busy. Please try again later
Have you got question? Write to us!
:
:
This chat session has ended
X