Rencontre avec Mimi Niakaté, organisatrice de vente privée

0
7

La démarche déterminée, l’allure assurée, à 24 ans, Minata Niakaté a déjà tout d’une working girl affirmée. Cette jeune étudiante en management et gestion commerciale organise sa première vente privée le 25 février prochain.

Ambitieuse, la jeune auto-entrepreneuse souhaite mettre en valeur des stylistes pour qui il n’est pas toujours facile d’avoir une vitrine pour faire valoir leur création quand elles débutent.
Entre wax, brodé traditionnel, kimono, abaya et produits de beauté, cette première vente privée menée d’une main de fer par Minata semble offrir un large choix de vêtements.
Si Minata a la possibilité d’organiser cet évènement, outre son appétence pour l’événementiel, c’est aussi son partenariat avec l’association IAPS – qui travaille autour de l’accès aux arts de la scène, la production musicale et la photographie et la vidéo – dont elle est membre qui l’a beaucoup aidée.

Je veux être une femme forte et inspirante, au même titre que toutes ces femmes qui se battent pour réussir leurs projets

Elle peut également s’appuyer sur sa maman, première source d’inspiration, qui lui donne l’énergie d’être une femme forte et inspirante, au même titre que toutes ces femmes qui se battent pour réussir leurs projets, quel qu’en soit leur domaine.
Opiniâtre, l’entrepreneuse envisage de faire plusieurs éditions de vente privée, si tôt ses études finies.

En totale osmose avec elle-même et avec ses choix, Minata est fière d’incarner cette symbiose d’être dans une société en perpétuelle mouvement, ce qui fait définitivement d’elle une reine des temps modernes.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.