Du 7 au 11 mars 2018 se tient en Guadeloupe le festival de cinéma Nouveaux Regards. Un événement qui souhaite montrer l’effervescence créative d’un cinéma curieux et insolite. Pendant 5 jours, dans 5 lieux différents, le Festival propose au public de découvrir un panorama de la création cinématographique actuelle à travers une programmation inventive et audacieuse venue de la Caraïbe et du monde entier. Nous avons eu la chance de rencontrer les deux co-fondatrices.

 

A gauche, Pascale Grenié, co-fondatrice du festival Nouveaux Regards et directrice des opérations. A droite, Priscilla Delannay, également co-fondatrice et directrice générale et artistique.

 

RTM | Bonjour les filles, Pouvez-vous revenir sur votre rencontre ? 

Priscilla | Nous nous sommes rencontrées grâce au cinéma, plus précisément dans un festival de cinéma, sur lequel nous avions collaboré. Et depuis, c’est la passion qui nous  lie.

 

RTM | Pouvez-vous nous présenter le Festival Nouveaux Regards

Priscilla | Le festival Nouveaux Regards est un festival qui met le «  nouveau »  au centre de sa programmation. Par “nouveaux”, nous entendons les premiers films, les films récents, mais également tout ce qui se fait de novateur dans l’industrie du cinéma. Tout ce qui est aujourd’hui possible grâce aux nouvelles technologies et aux nouveaux médias : nouveaux modes de diffusion, nouveau mode de création, et tout ce qui permet au public de vivre une expérience unique.

 

 

RTM | Quelles sont les grandes nouveautés de cette deuxième édition du festival qui se déroule actuellement jusqu’au 11 mars ? 

Pascale | Cette année nous ouvrons la compétition. Pour cette deuxième édition, nous présentons le festival sous sa forme définitive, avec l’ouverture de la compétition aux films caribéens sous plusieurs catégories : long-métrages, court-métrages, documentaires, films sur smartphone.

En plus du jury professionnel qui sera en charge de juger et récompenser les films, nous aurons cette année un jury « Jeunes regards » avec des jeunes de 16 à 25 ans qui jugeront les courts-métrages.

En termes de nouveautés, nous aurons également la billetterie en ligne et de nombreux temps forts. La séance « Ciné Piscine » est de retour suite au succès de l’année dernière. Elle fait désormais partie de la programmation régulière. Notre séance insolite de cette année sera un Film interactif où le public pourra choisir la fin du film.

 

“Le cinéma est un secteur où les femmes sont très présentes, que ce soit devant ou derrière la caméra.”

 

RTM |  Si je vous dit “Femme”, “Cinéma ” et “Caraïbes” ? 

Priscilla | Je dirais combat, créativité et diversité. Le cinéma est un secteur où les femmes sont très présentes, que ce soit devant ou derrière la caméra. Cette année, nous avons beaucoup de réalisatrices qui présentent leur premier film, documentaire ou long métrage. Nous sommes d’ailleurs assez fières de pouvoir montrer ces premières réalisations, ces premiers pas.

Pascale | Le 8 mars, lors de la journée internationale des droits de la femme, nous avons d’ailleurs projeté deux films de réalisatrices qui s’adressent aux femmes : Liberté Lili de Dominique FishBach et Jocelyne, Mi tchè mwen de Maharaki.

RTM |  Que diriez-vous aux jeunes qui souhaiteraient évoluer dans le secteur du cinéma ? 

Priscilla | Le cinéma est un milieu de passionnés. C’est la passion qui pousse à vouloir faire partager ses idées, un sentiment ou un point de vu. Il faut s’armer au maximum d’énergie afin d’alimenter cette passion au fil des années. Et puis surtout, il faut oser. C’est le message que l’on souhaite faire passer à travers Nouveaux Regards, OSER. Si vous n’avez pas les moyens d’avoir une caméra numérique dernier cri, utiliser votre téléphone portable. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons mettre en place plusieurs fenêtres pour les jeunes afin qu’ils puissent exprimer toute cette créativité. Le maître mot, c’est oser. Oser faire des films, oser raconter vos histoires.

Pascale | Et le fait de venir de la Caraïbe ne doit en aucun cas être un frein. Que l’on soit d’ici ou d’ailleurs, rien n’est impossible. La programmation du festival le prouve d’ailleurs.

RTM |  Travailler en duo, ça “match” ou ça “casse” ? 

Pascale | Ça “match” ! Ca “match” depuis notre rencontre d’ailleurs. C’est ce qui nous a donné envie de créer ensemble. Nous avions la même vision des choses. Lorsque l’une a une idée, l’autre y a déjà pensé. Si ça fonctionne si bien, c’est aussi parce que dès le départ, nous avons pris la décision de se dire les choses en toutes circonstances. Il n’y a rien de pire que les « on dit » non exprimés.

Priscilla | Ca matche bien évidemment. Nous avons la chance d’être sur la même longueur d’onde. Ce qui est extrêmement précieux et productif.

 

“J’ai ce sentiment de rentrer dans la salle, de la voir s’assombrir et de vivre un instant un peu magique. Le cinéma a toujours bercé ma jeunesse.”

 

RTM | A quand remontre votre coup de foudre pour le cinéma ?  

Pascale | Au berceau, je pense. Mon père est caméraman et photographe, donc j’ai baigné dans l’image dès mon plus jeune âge. J’ai fait un bac cinéma. Ensuite, j’ai voulu  être photographe puis réalisatrice. Finalement, je me suis orientée vers la conception d’événements culturels. Le festival « Nouveaux regards » me permet d’allier les deux. J’ai toujours aimé ça.

Priscilla | Je pense que l’un des premiers souvenirs que j’ai de mon enfance, c’est une séance de cinéma bizarrement ! J’ai ce sentiment de rentrer dans la salle, de la voir s’assombrir et de vivre un instant un peu magique. Le cinéma a toujours bercé ma jeunesse. Ca fait partie de ma vie. Le cinéma c’est une nécessité. J’aime découvrir des choses différentes, j’aime voyager à travers le cinéma et maintenant j’aime découvrir les talents et les faire découvrir à un maximum de personnes.

RTM | Est-ce que vous pouvez réciproquement nous dire ce qui fait de l’autre une Reine Des Temps Modernes ? 

Priscilla | Pascale, c’est une force sensible incroyable. Une force à toutes épreuves qui poussent à faire des choses tout aussi incroyables. Elle a cette passion qui pousse à gravir des montagnes et surtout à concrétiser ses rêves. 

Pascale | Priscilla, elle a la  vision. Elle arrive à dénicher des perles et à sélectionner des films qui auront des prix à l’international. Elle a le nez fin, ce qui nous permet d’avoir un événement avec un contenu assez exceptionnel car elle sait ce qui va marcher.


Pour en savoir plus sur le festival et sa programmation, rendez-vous sur leur :

Page Facebook : ICI 

Site Internet : ICI

 

Inscrivez-vousgratuitement à notre Sweetletter !

Le meilleur de Reines Des Temps Modernes dans votre boîte mail !

Ton inscription a bien été prise en compte ! À très vite dans ta boîte mail !

Pin It on Pinterest

X