Il existe pléthore d’applications /de sites de rencontre (j’utiliserai le terme de sites ou d’applications pour moi c’est la même chose, c’est juste le support qui change). Pour tous, pour l’ensemble des « goûts » les noire s, les lesbiennes, les personnes âgées, les personnes âgées cherchant des jeunes et vice-versa, les musulmans, les juifs etc etc

L’idée de cet article est de faire le point sur les applications existantes, de vous raconter quelques histoires drôles concernant les profils que l’on peut trouver et pour finir nous parlerons de « l’attractivité des femmes noires » sur ce genre d’applications.

Les classiques

Comme évoqué plus haut, on trouve une myriade d’applications destinées à favoriser les rencontres hommes/femmes, hommes/hommes, femmes/femmes, etc. On reproche pas mal de choses à ces applications : manque de spontanéité dans les rencontres, personnes inscrites pour une seule et même raison (you know what I mean), concentration de certains profils etc etc . Toujours est-il que ces applications attirent un public de plus en plus nombreux. Comme d’habitude, quelques chiffres pour étayer tout cela : 28% des 18-25 ans sont sur un site de rencontre, 16,3% des cadres et professions intellectuelles sont également inscrits. Près d’un français sur 5 aurait déjà consulté ou utilisé une application de rencontre (Etude des parcours individuels et conjugaux (Epic) réalisée en 2013-2014).

Dans ce choix infini, nous avons les applications /sites que l’on peut appeler « classiques »
– Tinder, Meetic, Adopte un mec.com

Les spécialisées

Des applications qui prônent la sélection. Les applis pour personnes du même sexe type Grindr. Nous avons également les applis qui privilégient les rencontres de « groupes entre eux ». En fait, on vous propose de vous retrouver autour de vos croyances religieuses par exemple, sur mektoub.fr vous pouvez rencontrer le musulman ou la musulmane qui vous sied.
Ces applications peuvent poser questions évidemment car très vite on peut parler de communautarisme, vaste sujet. Même si je pense que l’amour des siens ce n’est pas du tout la haine des autres (Medine voice), je trouve ça un peu bizarre de se dire je vais aller sur telle application pour trouver telle couleur de peau ou telle religion, forcément cela ferme certains horizons mais bien évidemment ce sont des choix personnels donc pas grand-chose à dire dessus.
Je peux comprendre par exemple l’importance du black love pour certaines personnes, la nécessité d’être avec une personne noire car au delà de la couleur, il y a également le combat des idées, l’envie que l’autre comprenne à 100% notre condition de noir e en France, cela cache aussi le fait de s’accepter soi-même, le black love c’est une philosophie, une histoire et des symboles que l’on abordera dans un prochain article. En parlant de black love vous avez évidemment des sites de rencontre pour parler avec des femmes ou hommes noir e s type www.blacklub.com (si quelqu’un e a un retour d’expérience je suis preneuse !).

Petit florilège des profils que l’on peut rencontrer sur les applications de rencontre

Celui qui ne met pas la bonne photo
Une amie disons Carine est une adepte des sites de rencontres ( je précise qu’elle est inscrite pour trouver l’amour). Elle m’a raconté une de ses rencontres un jour qui je pense va parler à plusieurs d’entre vous. Elle a un profil sur une célèbre application de rencontre, un jour elle sympathise avec un homme. Au bout de 15 jours de discussion intense, ils décident enfin de se rencontrer.
Rendez-vous est pris dans un restaurant de la capitale.
Carine arrive pile à l’heure, l’homme lui est déjà présent. Elle entre dans le restaurant, le serveur vient la voir et elle dit qu’une table doit être réservée au nom de Julien. Le serveur l’a conduit alors à la table et un homme est bien présent à la table mais pas l’homme sur la photo. Alors on pourrait se dire ah mais sur les photos ça ne rend pas pareil, que nenni le mec sur la photo était noir le mec qui l’attendait au resto blanc.
Le pire dans tout cela ? c’est que le mec n’a pas du tout évoqué le sujet et quand elle a demandé une explication il a évoqué un problème de pixels…

Celui qui tombe love dès le premier rendez-vous
Mon amie Carine m’a également raconté une histoire incroyable. Elle convient d’une rencontre un jour avec un homme avec qui elle discute déjà depuis un mois. Ils décident par un beau jour ensoleillé de juin d’aller boire un verre dans un quartier huppé de la capitale. Le rendez-vous se passe à merveille. Il se passe tellement bien qu’ils décident de se revoir le lendemain. Je ne vous raconte pas la surprise de mon amie Carine lorsque l’homme est venu avec un bouquet de fleurs à la main et une bague de l’autre… Bien évidement elle a décliné l’offre…

Celui qui est déjà marié et qui a 15 maîtresses, bon celui la j’imagine que c’est vraiment un classique, pas besoin de vous détailler le profil !

Et les femmes noires dans tout ça ?

Des études plus ou moins sérieuses montrent que les femmes qui ont le moins de succès sur les sites/applications de rencontres sont les femmes surprise ? eh ben non les femmes noires. On s’en doutait, oui on s’en doutait pas parce que nous sommes moches, moins attirantes que les autres ou que sais-je, c’est juste que les préjugés dont nous sommes victimes dans la société et bien ils ne disparaissent pas sur les sites/applications de rencontre. Au contraire, on retrouve ces préjugés plus que jamais dans le jeu des applications de rencontre.
On ne va pas refaire l’histoire, mais dans la société française et d’ailleurs dans beaucoup d’autres sociétés et pas qu’occidentales d’ailleurs le canon de beauté qui pète le score c’est la blancheur, les traits fins et les cheveux longs. Si on demande à un homme et même à une femme qu’est-ce qui fait le charme d’une femme, il y a de grandes chances pour que la réponse soit les cheveux longs et lisses.
Les canons érigés de facto en beauté sont blancs, les traits faits. Dans l’imaginaire la femme noire n’est pas séduisante, on peut nous voir comme masculine, artificielle aka les faux cheveux etc etc . Il y aussi le « poids » que peuvent avoir certains hommes à sortir avec une femme noire. C’est quelque chose qui peut être dur à assumer, autant parce que la femme noire n’est pas considérée comme un canon de beauté et autant parce qu’on a tendance à nous prêter des vertus de femmes castratrices. Bref trêve d’âneries sur les applications les femmes noires peuvent être moins sollicitées, moins désirées, ou attirer les profils des fuck boys les plus fuck boys. Elles peuvent être aussi perçues comme des objets de fétichisation etc etc Tout ça pour dire que malheureusement dans les applications de rencontres, les femmes noires n’échappent pas à la classification selon laquelle elle se retrouve en bas de l’échelle.
Bien évidemment, tout cela est frustrant mais j’ai quand même l’impression que la tendance s’inverse.
J’ai l’impression de voir de plus en plus de femmes noires sur mes réseaux sociaux, dans mes séries, à la télévision etc etc. Je les vois belles, au naturel, valorisées.
Je pense à Issa Rae, Nolla Darling. Je pense aussi à Amandine Gay, Rockaya Diallo, certes des modèles très américains (mais pas que) mais bon ne dit on pas que tout doit se faire step by step.

Et vous, avez-vous des anecdotes à partager ?

Saffi

Contributrice

SaffÏ D
Cadre au sein d'une collectivité, j'ai également un blog où j'aborde , la beauté, mon expérience
de noire au bureau. Retrouvez mon univers : https://saffipeuhl.blogspot.fr/

Inscrivez-vousgratuitement à notre Sweetletter !

Le meilleur de Reines Des Temps Modernes dans votre boîte mail !

Ton inscription a bien été prise en compte ! À très vite dans ta boîte mail !

Pin It on Pinterest

X