“Ah, t’es féministe ? T’aimes pas les hommes quoi ?” – Alors NON ! Le féminisme ce n’est pas la haine des hommes, c’est le combat mené par les femmes depuis le XIXe siècle pour s’émanciper, pour devenir un être à part entière et percevoir les mêmes droits. Et il y a du boulot !

Quelques Faits

  • En France, les femmes sont payées 24% de moins que les hommes.
  • En terme de violences domestiques et sexuelles : une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint. Soit 123 femmes ont été tuées sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon en 2016.
  • En France, au cours de sa vie, une femme sur sept (14.5%) affirme avoir subi une agression sexuelle contre 3,9% d’hommes.
  • En 2016, 62 000 femmes entre 20 et 69 ans affirment avoir été victimes de viol ou de tentatives de viol. Et 553 000 femmes affirment avoir été victimes d’une agression sexuelle autre que le viol.
  • Cependant, seules 14% des femmes ont le courage de porter plainte.
  • Il existe ce que l’on appelle un délai de prescription, c’est-à-dire qu’il y a un temps limité pour porter plainte. Les victimes mineures disposent de 20 ans après leur majorité pour porter plainte, les victimes majeures disposent de 20 ans depuis la date des faits et ce depuis le 1er Mars 2017, auparavant les victimes majeures disposaient seulement de 10 ans. Mettez-vous à la place de ces victimes, parler est difficile. Il faut environ 16 ans pour trouver le courage d’en parler chez la majorité d’entre elles.
  • Il est encore difficile pour certaines personnes de reconnaître le viol au sein d’un mariage/couple. Pour certains, c’est le devoir de la femme de satisfaire son mari sexuellement.

Un peu d’histoire

En Angleterre, les femmes ont débuté leur combat au milieu du XIXe siècle, vous les connaissez, les Suffragettes. Elles ont obtenu le droit de vote en 1918, contrairement à la France qui n’a octroyé ce droit aux femmes qu’en 1944. L’Allemagne et la Russie ont attribué le droit de vote aux femmes en 1918, l’Espagne en 1931, la Turquie en 1934, le Portugal en 1976 et la Moldavie a été le dernier pays européen à l’accorder en 1993. (Quand on y réfléchis, c’est tout de même assez frais)

Avant cela, les femmes étaient considérées comme la propriété privée de leur mari. En Angleterre, lorsqu’une femme se mariait, tout ce qui lui appartenait revenait à son mari, son identité à elle cessait d’exister, “ils ne faisaient qu’un” c’est censé être romantique je suppose.

Pour le droit à l’avortement, il fut octroyé en Angleterre en 1967, à condition qu’il soit effectué avant 24 semaines de grossesse et que deux médecins aient affirmé que garder l’enfant puisse nuire à la santé de la femme ou à celle de l’enfant. En France, c’est en 1975 que les femmes obtiennent le droit à l’avortement grâce à Simone Veil avec un délai de 10 semaines de grossesse. Et dans la plupart des pays d’Europe le délais est fixé à 12 semaines. Le droit à l’avortement reste néanmoins un sujet sensible puisqu’il est encore menacé, en tout cas en France.

Le “catcalling”

Quand on se promène dans la rue et qu’on entend “oh, eh, mademoiselle, t’es charmante »… Je me demande ce qu’ils se disent, est-ce qu’une fille leur a déjà répondu : “Eh salut, t’es pas mal toi non plus, tu veux mon numéro ? ». Certaines personnes pensent qu’il ne faut pas mal le prendre, que ce sont des compliments, mais, nous les femmes ce n’est pas de cette façon là que nous nous y prenons lorsque nous voulons complimenter un homme, à moins que je ne me trompe, je n’ai jamais vu une femme s’adresser de cette façon à un homme en pleine rue.
Noa Jansma, une jeune femme de 20 ans vivant à Amsterdam a fait sensation l’été dernier en publiant des photos d’elle avec ses “catcallers” sur son compte instagram “dearcatcallers” avec en description “dear catcallers it’s not a compliment”, je vous invite à aller voir son instagram :

#dearcatcallers "I know what I would do with you, baby"

A post shared by dearcatcallers (@dearcatcallers) on

Vous l’aurez compris, l’initiative de cette jeune femme était de dévoiler le visage de ses “catcallers” afin de montrer que ça peut être n’importe qui.

Les stéréotypes

Voila un exemple typique de ce à quoi les personnes fermées d’esprits pensent quand elles entendent le mot “féminisme”. Certains propos sont sans doute très exagérés, mais l’idée y est, alors :

  • Non, féminisme ne rime pas avec homosexualité bien que bon nombre de militantes féministes s’engage dans la cause LGBT, cela ne veut pas pour autant dire qu’ils ou elles sont homosexuel(les). Quoique quand on voit du machisme ordinaire à tout vent parfois ça donne bien envie de retourner sa veste !
  • Je suppose que la mention “kill their children” se rapporte à l’IVG, c’est un tout autre débat difficile à traiter mais je souhaite tout de même rappeler que l’avortement est un droit aujourd’hui acquis. La décision d’avorter est souvent difficile à prendre, mais cela concerne bien plus les femmes que les hommes. Après tout, c’est notre corps alors prenons NOUS les décisions qui concerne notre propre corps !
  • Aussi, “leave their husbands” et bien… quand on se fait battre pendant des années, ou violer (oui parce que le viol conjugal ça existe mine de rien !) par son mari, je trouve ça plutôt normal que l’on veuille divorcer après tout. Mais cela dit, pas besoin d’être féministe pour ça.
  • Pour le reste, que les féministes ne se rasent pas et ne portent pas de soutien-gorge je ne ferai aucun commentaire, nul besoin d’être féministe pour ne pas porter de soutien-gorge ou encore ne pas vouloir se raser.

 

Voilà pourquoi je suis féministe.

Contributrice

Inês Soldado
Inês Soldado
Journaliste Web chez Reines des Temps Modernes / Diplômée d'une Licence d'Histoire à l'Université Paris-Sorbonne - Étudiante en Journalisme / Et surtout... FÉMINISTE !

Inscrivez-vousgratuitement à notre Sweetletter !

Le meilleur de Reines Des Temps Modernes dans votre boîte mail !

Ton inscription a bien été prise en compte ! À très vite dans ta boîte mail !

Pin It on Pinterest

Chat with us
Chat with us
Questions, doubts, issues? We\'re here to help you!
Connecting...
None of our operators are available at the moment. Please, try again later.
Our operators are busy. Please try again later
Have you got question? Write to us!
:
:
This chat session has ended
X