Réalisé par Johanna Makabi et Adèle Albrespy, le documentaire Meduse, cheveux afro et autres mythes s’intéresse  aux coiffures et cheveux afro.

De Londres à Paris, pour finir à Marseille, les réalisatrices partent à la recherche de divers quartiers afin d’y filmer différents types et techniques de coiffure : tresses collées, tresses plates, tresses plaquées, tissage, défrisage, afro… C’est au détour de rencontres avec des passants ou coiffeurs ainsi qu’à travers les récits de leurs quatre protagonistes, Romy, Cyn, Kami et Louise, qu’elles s’interrogent sur l’importance du traitement et de l’entretien des cheveux dans les cultures africaines. Un sujet qui se révèle finalement plus politique qu’esthétique…

Lorsque le mythe devient politique

Dans Les Métamorphoses d’Ovide, les Gorgones sont trois sœurs renommées pour leur splendide beauté et principalement Méduse réputée pour sa chevelure hors norme. Tandis que Poséidon profane sa beauté dans un temple consacré à Athéna, celle-ci se venge en changeant les cheveux de la Gorgone en d’horribles serpents. Capable de changer en statut de pierre quiconque la regarde, elle devint des lors redoutée par les hommes et les dieux. 

C’est de ce mythe que les deux femmes se sont inspirées pour le titre de leur documentaire. Selon elles, il s’agissait de la meilleure métaphore à leur film qui justement aborde la question des cheveux pour montrer à quel point la beauté des femmes noires semble « pétrifier » la société dans laquelle nous vivons.

Inscrivez-vousgratuitement à notre Sweetletter !

Le meilleur de Reines Des Temps Modernes dans votre boîte mail !

Ton inscription a bien été prise en compte ! À très vite dans ta boîte mail !

Pin It on Pinterest

Chat with us
Chat with us
Questions, doubts, issues? We\'re here to help you!
Connecting...
None of our operators are available at the moment. Please, try again later.
Our operators are busy. Please try again later
Have you got question? Write to us!
:
:
This chat session has ended
X