Demain me manque déjà, cet ailleurs aux contours indicibles.

Hier n’est pas apparu, je ne l’ai pas vu, pas vécu, il a été dérobé par ce geste qui a corrompu mon rapport au temps.

Le présent n’est pas. Il a disparu dans ces pensées tournées vers hier, orientées à demain, ces espace-temps qui n’ont de substance que dans leur énonciation.

Demain me manque beaucoup.

Il obnubile mon esprit à tel point que je ne le vis jamais quand il arrive ; je ne le vis même pas en illusion. J’ignore ce qu’il promet mais je devine son contenu, semblable à aujourd’hui, hier, et les jours d’avant : une souffrance vide mais poignante, paralysante et handicapante. Elle n’empêche pas les gestes, permet les automatismes.
Demain se teinte de couleur monochrome, de saveurs sans épices.

Demain a disparu avant d’être et c’est là qu’il m’a manqué…

… quand il a emporté mes espoirs de meilleurs lendemains…

… d’oublis d’hier …

Je me suis perdue dans ce temps figé : le passé.

Il s’est suspendu tout en avançant. Ma plume sur cette feuille n’en changera jamais le contenu qui m’empêche de vivre demain et me fait oublier aujourd’hui.

Demain me manque déjà et emporte avec lui le regret de ne pas avoir su changer hier pour exister aujourd’hui.

Contributrice

Asiya Bathily
Asiya Bathily
De ma plume, j'essaie de trouver les mots pour vous le dire.

Mon blog : lesmotspourvousledire.wordpress.com

Inscrivez-vousgratuitement à notre Sweetletter !

Le meilleur de Reines Des Temps Modernes dans votre boîte mail !

Ton inscription a bien été prise en compte ! À très vite dans ta boîte mail !

Pin It on Pinterest

X