Je ne vais pas vous cracher mon bonheur à la figure, et encore moins activer le mode Jeune-femme-mega-accomplie, qui serait ni plus ni moins un mega gros mensonge. LOL. Je ne me réjouis pas tant d’une fin d’année en mode Haterz #anneemerdique, mais plutôt du commencement d’une nouvelle #nouvellefeuillederoute, et ce comme chaque année.
Let’s get it. 2017, en quelques Mots ou Maux ?
Ambitieuse mais… 
Cette année, ma plus grande révélation fut sur le plan professionnel, je me suis rendue compte que je suis une jeune femme ambitieuse mais aucunement carriériste. Je déconstruis l’idée selon laquelle la réussite va de paire avec un job à 50 heures hebdo. J’ai accepté que bien que mon travail occupe 60% de mon temps, je ne lui dédirai pas 60% de mon épanouissement !
Go for it !!
J’ai mieux appréhendé l’expression suivante “Qui ne tente rien, n’a rien”. J’insiste sur la richesse de cette dernière, on devrait tous avoir des cours de “vie” dispensés en éducation civique. Alors “Go for it” !! Et ce sur tous les plans, je ne veux plus me mettre plus de barrières, autres que celles que les autres définissent en moi. #toomuchbarrières. J’ai donc plus osé, plus questionné, plus provoqué des situations pour ma propre satisfaction; j’ai surtout arrêté de faire des suppositions sur ce que JE pense que TU penses de … La responsabilité que j’ai sur ma vie est definitively suffisante pour ne m’occuper que de mon Q.
Laisse couler
J’ai appris à ne plus m’inquiéter de ne pas être en couple, à ne plus être triste en entendant les autres parler de mariage, d’enfant, d’installation, projets communs, et j’en passe ..  J’ai appris à apprécier le large champ de possibilité que j’ai pour m’accomplir par moi et pour moi. J’ai davantage envie de me laisser surprendre par la vie, d’accueillir toutes les formes d’abondance qu’il soit.
Ce n’est pas aussi rose sur le papier. Mais j’y travaille 🙂
Body.affirmation
Je me suis affirmée en tant que Femme, en tant que “Non parfaite” ne souhaitant pas être parfaite, en tant que femme en développement.
Je ne me suis jamais autant aimée et pourtant le constat est affligeant + alzhdzf kilos sur la balance imaginaire que j’esquive un peu plus chaque jour. Mon corps de Beyoncé bis s’en va avant même d’avoir eu un semblant d’aboutissement .. et j’en ai que faire ! Je pense ne m’être jamais autant appréciée, #syndromedukiffdumiroir. Et pourtant ma cellulite me fait de grands sourires le matin, le dieu du squat doit m’implorer tous les soirs, et mes tablettes ?! J’en ai découverte une chocolat noir/ framboise marque Auchan que je vous recommande grandement =)
Amour. 
En 2017, j’ai aimé. C’était un sentiment qui m’était devenue tellement inconnue, que j’en avais oublié la teneur. J’ai aimé dans une relation imparfaite, sans avenir, mais tellement douce, belle, agréable qu’elle m’a – sous bien des aspects – fait mûrir. Et sûrement rappeler que l’amour existe, et enrichit les cœurs.
Les réseaux sociaux. 
Je m’en suis davantage détachée, d’autant plus quand mon moral n’est pas au Top. On dira que je me préservé du bonheur 360 que les réseaux sociaux m’offrent sur une base quotidienne. J’ai surtout compris, que de règle générale, on n’y crie pas son désarroi, donc qu’il s’agit bien d’une “réalité” biaisée.. Je n’ai pas envie de faire des After work le jeudi soir, le yoga ok, mais sans le grand écart, mes assiettes sont mega peu instagramables… and whatever ?!
Croire.
Enfin, certainement le plus positif, je me suis énormément développer sur le plan spirituel; été plus sensible aux signes que je percevais, bien plus à l’écoute de mon moi intérieur . Les soirées solo-bougies-encens-nuisette-méditation sont devenues de vrais Kiff, surtout le Vendredi Soir #mamielifeandwhatever ?! J’ai compris qu’il faut croire en quelque chose d’infiniment Bon et Grand, que ça soit Dieu. L’Univers. Le Karma. ou juste Moi.
En quelque Mots
J’ai fait preuve de bien plus de bienveillance à mon égard. L’acte de bienveillance est un acte de résistance contre mon moi-déçue, mon moi-impatiente, mon moi-triste, un acte d’amour propre et de non comparaison. J’ai compris que la vie is a Journey (Voyage) qui m’offre la possibilité de briller pour moi et par moi.
J’accepte mes futurs moments de bad, et je me réjouis déjà de ma faculté à renaître de ceux ci.
LIFE. IS. A. JOURNEY
Trusting my Journey. 
Sometime lighter
Sometime harder
Sometime softly 
Sometime roughly
But loving this game, the game of my Life where I am the Shero. ❤
#Lanmou
@odeamoncoeur
odeamoncoeur.squarespace.com

Contributrice

Lau_douce .
Lau_douce .
Une parenthèse de Bienveillance pour cultiver l'art du "I am enough"
+ de Billets sur odeamoncoeur.com
Plein d'Amour <3

Inscrivez-vousgratuitement à notre Sweetletter !

Le meilleur de Reines Des Temps Modernes dans votre boîte mail !

Ton inscription a bien été prise en compte ! À très vite dans ta boîte mail !

Pin It on Pinterest

X